La cité maya de Yaxchilán fut édifiée dans une boucle du fleuve Usumacinta. Elle se trouve dissimulée dans la jungle, dans un endroit encore aujourd’hui inaccessible par voie terrestre. Jusqu’aux années 90, il n’était possible de rejoindre Yaxchilán que par avion, ou alors en effectuant un long voyage par bateau. Il existe aujourd’hui une route qui longe la frontière avec le Guatemala et qui permet de rejoindre le village de Frontera Corozal depuis lequel partent des lanchas (petits bateaux à moteur). Le trajet en bateau ne dure plus que 45 minutes environs.

Les difficultés d’accès à Yaxchilán protège de fait la cité du tourisme de masse, et le voyage obligé par bateau le long du fleuve ajoute davantage encore au charme de la découverte.

La cité impressionne par le nombre et la qualité des inscriptions et des sculptures qui racontent l’histoire de la puissante dynastie des « Jaguars » qui régnaient sur les lieux.

C’est le n° de ma liste des 5 meilleurs sites archéologiques de la région Yucatán/Chiapas.

J’ai aimé Yaxchilán pour :

  • Sa situation, en pleine jungle lacandone.
  • Ses linteaux superbes.
  • Son accès, exclusivement par le fleuve.
Yaxchilan : l'embarcadère à Frontera Corozal Yaxchilan : une des nombreuses "lancha" qui fait la navette vers le site Yaxchilan : l'arrivée, après un trajet de 25 km qui dure 45mn à l'aller et 1h au retour Yaxchilan : une petite marche à travers la jungle et puis soudain, la cité nous apparaît. Yaxchilan : La stèle VI, devant la terrasse qui supporte la structure 20, représente le règne de Oiseau Jaguar III (VIIe siècle). Yaxchilan : structure 20, linteau 14 dans un état de conservation absolument exceptionnel Yaxchilan : structure 20, linteau 13 (le linteau 12 se trouve au Musée d’Antropologie de Mexico). Yaxchilan ; structure 21, la stèle 35 montre Dame Crâne avec la vision du Serpent Yaxchilan : la structure 33 célèbre la gloire de Oiseau Jaguar IV, le gouverneur de la cité de 752 à 768. Yaxchilan : l'arrière de la structure 33 et son élégante crête faitière à niches. Yaxchilan : en route vers la petite Acropole, on se sent une âme d'explorateur ! Yaxchilan : une partie de la petite Acropole.

Positionnez le curseur de votre souris sur le diaporama pour le mettre en pause.

Informations pratiques sur le site archéologique maya de Yaxchilán

Horaires et tarif

  • Le site archéologique est ouvert tous les jours de l’année, de 8h00 à 17h00.
  • Le prix d’entrée par personne est de $20,00 MXN pour la communauté de Frontera Corozal, plus $57,00 MXN pour l’INAH.
  • En plus du prix du billet, il faudra compter environ $200,00 MXN par personne pour le voyage aller/retour en barque à moteur : l’accès par le fleuve est le seul moyen d’arriver jusqu’aux ruines.

Attention : si vous souhaitez filmer, il faudra vous acquitter d’un droit supplémentaire de $41,00 MXN.

Comment y aller ?

Frontera Corozal se situe dans le Nord-Est de l’état du Chiapas, à 164 km de Palenque, tout près de la frontière avec le Guatemala : il faut compter environ 2h15 en voiture pour effectuer le trajet, dont vous trouverez le descriptif ici.

Les minibus (combis) de la compagnie Autotransportes Chamoán permettent également d’effectuer le trajet Palenque – Frontera Corozal. Les bus partent toutes les 40 minutes environs (de 4h à 17h) depuis un arrêt qui se trouve à 4 blocs du terminal ADO de Palenque, exactement au 137 avenue Hidalgo. Le parcours dure entre 2h30 et 3h et coûte $100,00 MXN.

Où loger ?

L’endroit où vous devriez loger juste avant ou juste après votre visite de Yaxchilán dépend beaucoup du programme de votre séjour. Notez bien que les ruines de Bonampak se situent à proximité et que vous pourriez avoir envie d’en profiter pour visiter les deux.

Concrètement, je vois 3 zones dans lesquelles il pourrait être judicieux de chercher un hébergement (en fonction de votre programmation) :

  • « Sur place », c’est-à-dire dans le village de Frontera Corozal : vous pouvez loger dans un bungalow du centre écotouristique Escudo Jaguar, ou bien louer une chambre à l’hôtel Nueva Allianza.
  • Dans la ville de Palenque : Palenque offre de très nombreuses possibilités d’hébergement, et comme je vous l’indique dans la fiche pratique dédiée à son site archéologique, je vous y recommande vivement l’hôtel écotouristique Chan Kah.
  • Aux alentours de Benemérito de las Américas : pratique si vous envisagez de faire un road trip en boucle qui passe par les Lacs de Montebello par exemple. Une option possible est le centre écotouristique Las Guacamayas, comme je vous l’indique sur la carte des hébergements que j’ai moi-même testé.

Conseils pour visiter le site archéologique maya de Yaxchilán

Ancienne cité maya de Yaxchilán - informations pratiques

Le fleuve Usumacinta est la seule route d’accès possible jusqu’à la cité maya de Yaxchilán.

  • Porter des chaussures confortables.
  • Prévoir un chapeau et de la crème solaire (ou porter des vêtements couvrants).
  • Il est prudent de prévoir un anti-moustiques et un imperméable.
  • Il peut faire très chaud : pensez à emporter assez d’eau, vous ne pourrez rien vous procurer sur le site.
  • Le prix aller/retour en barque s’entend généralement pour que vous restiez 2h00 sur le site. Il me semble que c’est un peu court. Quoiqu’il en soit, veillez à bien vous mettre d’accord avec le conducteur de la barque au moment d’embarquer sous peine de devoir payer un supplément au retour si vous n’avez pas respecté l’horaire convenu !

A savoir

  • Il est interdit d’emporter de la nourriture ou des animaux à l’intérieur du site, qui est zone protégée.
  • Il n’y a pas la moindre « commodité » sur le site :  vous êtes en pleine nature, et cela contribue au charme du lieu.
  • La visite est assez physique, car les bâtiments sont construits sur plusieurs niveaux qu’il faut escalader au moyen de nombreuses marches.

Plan interactif du site

L’INAH (Institut National d’Anthropologie et d’Histoire) publie un plan interactif du site.

Que pensez-vous de Yaxchilán ?

Si vous avez des bons plans à partager, si vous avez relevé des inexactitudes, ou si vous avez simplement envie de donner votre avis, n’hésitez pas à laisser un commentaire.

Sur le même sujet…

Top 5 des meilleurs sites archéologiques de la région Yucatán / Chiapas

Fiche pratique du site archéologique maya de Palenque
Fiche pratique du site archéologique maya de Toniná
Fiche pratique du site archéologique maya d’Uxmal
Fiche pratique du site archéologique maya de Chichen Itzá
Fiche pratique du site archéologique maya de Calakmul
Fiche pratique du site archéologique maya de Tulum

Prêt à faire votre valise?

J'ai rassemblé toutes les informations pratiques dont vous aurez besoin pour organiser votre voyage (climats, météo, visa, santé, transports, nourriture, argent, électricité, etc.) dans un guide au format PDF (74 pages) que je vous offre gratuitement. Laissez-moi juste votre prénom et votre e-mail pour que je puisse vous l'envoyer 🙂



Retour à la page précédente

Vous aimerez aussi