Le plus célèbre et le plus fréquenté des sites Mayas du Mexique fait partie de ces endroits qui fascinent et agacent tout à la fois. Grâce à la conception parfaite de son monument phare, El Castillo, et à son observatoire, El Caracol, Chichen Itzá est une « vitrine » des incroyables connaissances mathématiques, astronomiques, astrologiques et calendaires du peuple Maya. Mais le site est victime de son succès : les bâtiments sont interdits d’accès, pour les protéger de la foule nombreuse qui se presse ici tout au long de l’année.

C’est le n° de mon classement des meilleurs sites archéologiques de la région Yucatán/Chiapas.

J’ai aimé Chichen Itzá pour :

  • La pyramide de Kukulcan (encore connue sous le nom de « El Castillo »).
  • Son immense jeu de pelote.
  • Son observatoire (El Caracol).

Par contre, je n’ai pas aimé le côté « Disneyland » de Chichen Itzá et le trop grand nombre de vendeurs qui monopolisent les allées.

El Castillo est l'édifice le plus spectaculaire de Chichen-Itza. Sa conception est parfaite au plan astronomique. Les 4 escaliers sont orientés vers les points cardinaux, divers éléments correspondent aux principes du calendrier maya. Pour l’équinoxe du printemps et d’automne (21 mars, 21 sept), en fin d'après-midi, le soleil projette sur la face nord une ombre qui descend les marches en serpentant jusqu'aux deux têtes de serpent à sa base. Le jeu de Pelote de Chichen Itza est le plus grand jeu de balle de Méso-Amérique, avec ses 168m de long. Les deux anneaux sculptés par où devait passer la balle sont toujours en place ! Le Tzompantli est une plate-forme basse sculptée sur son pourtour de crânes, dont les archéologues pensent qu'ils représentent les têtes des victimes des sacrifices humains pratiqués à Chichen Itza au cours de sa dernière période. Le cenote sacré de Chichen Itza est relié au site par un sacbé (chemin maya). Cet immense puits naturel aurait abrité des sacrifices humains. Couronnant un petite pyramide, le temple des Guerriers est orné de sculptures de Chaac, le dieu de la pluie, et de Kukulcan, le serpent à plumes. Un Chac-mool (statue à demi allongée) et deux colonnes sculptées figurant des serpents en gardent l'entrée. El Caracol (le colimaçon), appelé ainsi à cause de son escalier en spirale, servait d'observatoire astronomique. Les ouvertures étroites des murs correspondent aux positions de certains corps célestes à des dates clés du calendrier maya. Les iguanes sont nombreux sur le site, et aiment à se prélasser sur les pierres chauffées par le soleil.

Positionnez le curseur de votre souris sur le diaporama pour le mettre en pause.

Informations pratiques sur le site archéologique maya de Chichen Itzá

Horaires et tarif

  • Le site archéologique est ouvert de 8h00 à 17h00 du mardi au dimanche (lundi, jour de repos).
  • Le prix d’entrée par personne est de $59,00 MXN pour l’INAH (le gouvernement fédéral, qui gère le site archéologique et s’occupe de l’entretien), auxquels il faut ajouter une taxe de $118,00 MXN prélevée par l’Etat du Yucatán, qui gère les bâtiments de l’entrée (toilettes, cafétéria, boutiques, etc).
  • Le spectacle Son et Lumière du soir (à 19h de novembre à mars, à 20h d’avril à octobre, durée 45 mn) est inclu dans le prix.

Attention : il faut faire la queue deux fois à l’entrée de Chichen Itzá :

  • D’abord à droite, en entrant, vous réglez votre dû à l’Etat du Yucatán : $118,00 MXN
  • Ensuite à gauche, avant les tourniquets, vous réglez le droit d’accès aux ruines ($59,00 MXN pour l’INAH). C’est à ce 2e guichet que vous vous acquitterez aussi d’un droit supplémentaire de $45,00 MXN si vous souhaitez pouvoir filmer le site.

Conservez bien vos deux justificatifs de paiement, susceptibles d’être contrôlés à tout moment durant votre visite.

Remarque : si vous dormez sur place, il est tout-à-fait possible d’acheter les billets pour le spectacle du soir ($72,00 MXN) puis de revenir le lendemain et ne payer que le solde pour avoir le droit d’entrée au site (bien conserver les justificatifs !).

Comment y aller ?

Chichen-Itzá se situe dans l’état du Yucatán, à 115km à l’est de Merida et à 196km à l’ouest de Cancún.

En voiture, il faut compter 2h00 environ pour effectuer le trajet Merida – Chichen Itzá et 3h00 pour effectuer le trajet Cancún – Chichen Itzá. Il faut aussi 3h00 environ pour effectuer les 181 km du trajet Playa-de-Carmen – Chichen Itza. Les coordonnées GPS de Chichen Itzá sont 88° 34’ 05’’ O – 20° 40’ 56’’ N.

Le site est bien desservi par les bus des lignes directes en provenance de Merida : il y en a un toutes les heures. Voyez le site « travelyucatan » pour voir les horaires, ainsi que les lieux de départ des bus. Les bus faisant la navette depuis Cancún sont un peu moins nombreux : le site « travelyucatan » donne les horaires ainsi que la localisation de la gare routière (point vert sur le plan). Depuis Valladolid, des bus Oriente (2e classe) font le trajet toutes les demi-heures, en 45min environ.

Conseils pour visiter le site archéologique maya de Chichen Itzá

Ancienne cité maya de Chichen Itzá - informations pratiques

Ancienne cité maya de Chichen Itzá – informations pratiques

  • Porter des chaussures confortables.
  • Prévoir un chapeau et de la crème solaire (ou porter des vêtements couvrants) : attention, la visite de Chichen-Itzá peut être éprouvante en raison du manque d’ombre.
  • Il est prudent de prévoir un anti-moustiques et un imperméable.
  • De mars à août, il peut faire très chaud : prévoir assez d’eau.
  • Allez-y le plus tôt possible, de préférence à l’ouverture : il ne fait pas encore trop chaud et vous bénéficierez d’une relative tranquillité.

A savoir

  • Il est interdit d’emporter de la nourriture ou des animaux à l’intérieur du site, qui est zone protégée.
  • Il y a des toilettes à l’entrée du site, ainsi qu’une cafétéria pour se restaurer.
  • Des guides se pressent à l’entrée pour vous proposer leurs services : n’hésitez pas à vous regrouper avec d’autres francophones pour partager les frais.

A qui appartient Chichen Itzá ?

Chichen Itzá appartenait jusqu’il y a peu à la famille Barbachano, dont l’aïeul, Peon Barbachano, a compris dès 1944 tout le parti qu’il pouvait tirer de ces ruines. Il se targuera d’avoir été le premier au monde à aménager un hôtel au sein d’un site historique (l’hôtel Mayaland). Depuis 2010, c’est l’état du Yucatán qui est propriétaire des lieux, après avoir racheté les terres à la famille Barbachano pour 220 millions de pesos (environ 13 millions d’euro). Ce qui ne manque pas de soulever de nombreuses polémiques.

Si cela vous intéresse, un article (en anglais) retrace tout l’historique des propriétaires successifs du site.

Que pensez-vous de Chichen Itzá ?

Si vous avez des bons plans à partager, si vous avez relevé des inexactitudes, ou si vous avez simplement envie de donner votre avis, n’hésitez pas à laisser un commentaire.

Sur le même sujet…

Top 5 des meilleurs sites archéologiques de la région Yucatán / Chiapas

Fiche pratique du site archéologique maya de Palenque
Fiche pratique du site archéologique maya de Toniná
Fiche pratique du site archéologique maya d’Uxmal
Fiche pratique du site archéologique maya de Yaxchilán
Fiche pratique du site archéologique maya de Calakmul
Fiche pratique du site archéologique maya de Tulum

Prêt à faire votre valise?

J'ai rassemblé toutes les informations pratiques dont vous aurez besoin pour organiser votre voyage (climats, météo, visa, santé, transports, nourriture, argent, électricité, etc.) dans un guide au format PDF (74 pages) que je vous offre gratuitement. Laissez-moi juste votre prénom et votre e-mail pour que je puisse vous l'envoyer 🙂



Retour à la page précédente

Vous aimerez aussi