Xkekén est l’un des deux cenotes que l’on surnomme « les cenotes de Dzitnup », du nom d’un village qui se trouve à 1,7km de là. Son voisin, Samulá, se situe à 300 mètres seulement.

Xkekén signifie « cochon » ou « porc » en langage maya du Yucatán. Le cenote fut ainsi nommé parce que découvert par hasard par un paysan qui recherchait son cochon. L’animal, qui avait soif, s’y était introduit par un petit trou. Le cenote Xkekén est donc « le cenote du cochon ». Le nom n’est certes pas très glamour, mais il n’empêche que c’est l’un des plus beaux cenotes de la région. On conviendra donc que notre ami porcin avait bon goût !

Le cenote se distingue avant tout par les longues stalactites qui s’étendent depuis la voûte jusqu’au niveau de l’eau. Nager au plus près de ces structures millénaires procure un sentiment d’apaisement assez particulier. Se retrouver au milieu de ce paysage figé, le corps plongé dans un bassin sans courant et donc sans mouvement, permet de goûter un instant à la tranquillité d’une vie où on aurait le temps.

Ce moment de quiétude a cependant un prix. Pour parvenir jusqu’au cenote, vous devrez d’abord affronter une cohorte (raisonnable) de personnes qui chercheront absolument à vous vendre quelque chose. Je développerai ce point plus loin dans cet article, dans le chapitre « sur le chemin vers le cenote Xkekén ». Si on regrettera évidemment la mise en valeur très mercantile, le cenote Xkekén n’en demeure pas moins une petite merveille géologique. Une visite que je vous recommande absolument.

L'entrée du site des cenotes de Dzitnup.Le chemin vers le cenote Xkekén se situe à gauche du restaurant Aktun.Vous pourrez déguster des spécialités locales (panuchos, polcanes) à proximité de l'entrée du cenote.Xkekén est un cenote de type « caverne », avec une voûte presque entièrement fermée.L'ouverture de la voûte doit faire à peu près 2 à 3 mètres de diamètre.La voûte du cenote est tapissée de stalactites.A certains endroits, les stalactites atteignent presque le niveau de l’eau.Nager au milieu de ce paysage figé procure un sentiment d’apaisement assez particulier.

Positionnez le curseur de votre souris sur le diaporama pour le mettre en pause.

Description générale du cenote Xkekén

Xkekén est un cenote de type « caverne », avec une voûte presque entièrement fermée. Seule une petite ouverture, qui doit faire à peu près 2 à 3 mètres de diamètre, permet d’entrevoir le ciel et de laisser passer un peu de lumière naturelle. Le cenote est donc éclairé depuis l’intérieur par une dizaine de lampes qui permettent d’apprécier les tonalités blanches, brunes, vertes et cuivrées de ses parois. De nombreuses stalactites descendent de sa coupole et font penser à certains endroits à une cascade figée dans la pierre. Certaines de ces stalactites atteignent presque le niveau de l’eau.

Le bassin du cenote Xkekén est de forme ovale, et mesure 30 mètres de long pour 20 mètres de large. La profondeur de l’eau varie depuis 1 mètre au bord, jusqu’à 20 mètres au centre. L’eau est très propre, et a un goût plutôt agréable. Elle est très transparente, mais du fait du peu de luminosité ambiant, on ne distingue rien du fond. Même en nageant et en portant un masque. Curieusement, très peu de poissons vivent dans cette eau.

Si l’intérieur du cenote peut paraître suffisamment grand lorsqu’on y pénètre par petit groupe, on s’y retrouve vite à l’étroit lorsque le nombre de visiteurs augmente. Par ailleurs, l’environnement caverneux et la voûte fermée amplifie le bruit, qui peut vite devenir oppressant. Xkekén est un cenote qui possède déjà une certaine notoriété dans la région de Valladolid : pour pouvoir profiter pleinement de votre visite, essayez autant que possible de vous y rendre à un moment de faible affluence. Un aussi beau cenote mérite certainement que vous vous leviez un peu plus tôt le matin, ou que vous fassiez un effort de programmation.

Informations pratiques sur le cenote Xkekén

Horaires et tarif

  • Le cenote Xkekén est ouvert tous les jours de 8h à 17h.
  • L’entrée au site coûte $65 MXN par personne si vous ne visitez que Xkekén. Si vous décidez de visiter à la fois Xkekén et Samulá, qui est un autre cenote qui se trouve à 300m à peine, vous pouvez acheter une entrée valable pour les deux cenotes et qui coûte $100 MXN par personne (prix de septembre 2016).

Comment y aller ?

    Xkekén se situe à 6,9km de la ville de Valladolid.

    Xkekén se situe à 6,9km de la ville de Valladolid.

  • Xkekén se situe à 6,9km de la ville de Valladolid (soit environ 14 min en voiture). Depuis Valladolid, vous devez prendre la route en direction de Ebtún. Au bout de 5km (soit 2km avant d’entrer dans Ebtún), vous devrez bifurquer sur votre gauche (direction Dzitnup). Vous verrez le parking et l’accès aux cenotes de Xkekén et Samulá depuis la route sur votre droite.
  • Le parking du site est ample et gratuit. Vous n’aurez aucun mal à vous garer.
  • Depuis le parking, vous aurez une quinzaine de mètres à parcourir jusqu’au guichet d’entrée. Une fois le guichet passé, l’entrée du cenote Xkekén se trouve à 200m environ. Vous devrez suivre l’allée qui part légèrement sur votre gauche, entre les toilettes et le restaurant.
  • Il y a un chemin bien aménagé qui mène jusqu’à l’entrée du cenote. Pour pénétrer dans Xkekén, vous devrez descendre un escalier taillé dans la pierre d’une trentaine de marches. Faites attention, par temps de pluie les marches peuvent être glissantes.
  • Une fois en bas, l’accès à l’eau est facile dans le sens où le bord du bassin est peu profond. Par contre, la profondeur augmente ensuite très rapidement !

Services et équipements

Des gilets de sauvetage sont disponibles à la location près de l'entrée du cenote Xkekén.

Des gilets de sauvetage sont disponibles à la location près de l’entrée du cenote.

  • Si vous le souhaitez, vous pouvez louer un gilet de sauvetage pour $20 MXN afin de nager dans le cenote en toute sécurité. La location se fait quelques mètres avant l’entrée du cenote (c’est-à-dire bien après le guichet).
  • Vous pourrez également louer des masques et des tubas pour $20 MXN de plus.
  • Des casiers sont disponibles à la location, là encore pour $20 MXN.
  • Il y a des toilettes à deux endroits : une vingtaine de mètres après le guichet (à gauche du restaurant), puis une quarantaine de mètres après l’entrée du cenote. Ce sont des bâtisses qui se trouvent assez loin à l’arrière du cenote, côté gauche. Rien n’est indiqué, donc n’hésitez pas à demander si vous ne les trouvez pas.
  • Il y a aussi des vestiaires et des douches dans ces mêmes bâtisses (40m à l’arrière du cenote). Si vous portez du maquillage ou de la crème solaire, surtout faites acte de responsabilité et allez au moins vous rincer le corps. Ayez à l’esprit qu’un cenote est un écosystème très fragile, et que tout produit chimique introduit par les visiteurs lui sera à terme fatal ! Nous sommes tous responsables de la conservation de la planète et de ses merveilles naturelles.
  • Le restaurant Aktun vous propose un buffet pour $150 MXN.

    Le restaurant Aktun vous propose un buffet pour $150 MXN.

  • Vous trouverez de la nourriture à trois endroits : 20 mètres après le guichet (il y a un restaurant établis qui propose un buffet pour $150 MXN), à mi-parcours (des femmes mayas vous proposent des plats régionaux), et à côté de l’entrée du cenote (un petit stand avec des chaises se trouve à droite de l’entrée).

Sur le chemin vers le cenote Xkekén

Les personnes qui s’occupent de la gestion du site ont visiblement décidé de lui donner une orientation très « marketing ». Visiter les cenotes de Dzitnup vous oblige donc à affronter le malaise que connait trop bien le touriste d’aujourd’hui : cette sensation d’être perçu comme un portefeuille sur pattes, qu’on doit absolument faire consommer.

Tout au long de votre petit parcours vers le cenote, vous serez ainsi interpelés par plein de vendeurs. Il n’y aura aucune exagération de leur part, mais l’accumulation des sollicitations agace. D’autant plus que ce n’est pas habituel : je n’ai connu ça lors d’aucune autre visite de cenote. Pourvu donc que ce modèle ne fasse pas d’émules.

Petit aperçu de ce qui vous attend…

A peine arrivés au parking, un jeune homme s’empressa de nous dire qu’il avait été « désigné » pour veiller sur notre véhicule pendant notre visite. C’est un endroit paisible où il n’y a aucun risque de vol, et ce jeune homme passa finalement une bonne partie de son temps à se balader et à papoter. Mais il s’imaginait qu’il « travaillait » et que ce « travail » méritait un pourboire (je ne lui ai rien donné). S’en suivit une autre personne qui voulut absolument nous donner des explications sur le site et nous emmener jusqu’au cenote (comme si nous n’étions pas capables de suivre un sentier sans être accompagnés).

Le stand de dégustation de tequila. Juste derrière, on voudra nous prendre en photo devant le fond vert.

Le stand de dégustation de tequila. Juste derrière, on voudra nous prendre en photo devant le fond vert.

Au guichet, on nous demanda une somme qui n’était certes pas excessive, mais parmi les plus élevées de la zone. A peine les billets achetés, une dame nous informa que ces billets nous donnaient droit à une réduction sur le buffet du restaurant qui se trouvait à 20 mètres. 5 mètres plus loin, il y eut un stand où on voulut absolument nous faire goûter de la tequila. Heureusement, j’ai pu leur dire que j’habitais à Guadalajara (la téquila est originaire de notre région), du coup ils n’ont pas insisté : dire à quelqu’un de Guadalajara qu’on veut lui faire déguster de la tequila revient un peu à affirmer à un savoyard qu’on va lui faire découvrir le fromage à raclette !

Enfin fini ? Pas encore. S’ensuivirent des personnes qui insistèrent pour nous prendre en photo devant un écran vert. Ils incrustèrent ensuite notre image sur une photo du cenote prise par un professionnel (la même pour tout le monde). Puis, à la sortie, ils essayèrent évidemment de nous la vendre. Au passage à côté du restaurant, le serveur nous interpela. A mi-parcours, des femmes mayas nous proposèrent des objets artisanaux. Un peu plus loin, dans une grande bâtisse circulaire, d’autre personnes cherchèrent à nous vendre des vêtements traditionnels. Puis enfin se dessine l’entrée du cenote… Une fois arrivé, plus personne ne vous dérange et vous pouvez enfin profiter pleinement de ce pour quoi vous êtes venus. Mais avouez que c’est lassant de recevoir autant de sollicitations sur seulement 300 mètres !

Dans les environs du cenote Xkekén

Voici quelques lieux touristiques situés à proximité du cenote Xkekén, que vous pourriez également avoir envie de visiter :

  • Valladolid (6,9km/14 min) : très jolie petite ville à l’architecture coloniale. Il y a peu de choses à visiter dans la ville même (tout juste quelques rues au centre, la place principale, un marché artisanal, le couvent de Sisal et le cenote Zací). C’est tout de même un régal de passer une demi-journée à déambuler dans ses rues si accueillantes.
  • Chichén Itzá (38,6km/34min) : sans doute le site archéologique maya le plus célèbre au monde. Sa visite permet d’apprécier à quel point les mayas furent de grands architectes et de remarquables astronomes, qui accordaient une place fondamentale aux cycles de la nature.
  • Ek Balam (33,2km/34min) : un site archéologique maya encore peu connu du grand public. Sa visite mérite pourtant largement le détour, notamment pour l’extraordinaire façade en stuc de son acropole.
  • D’autres cenotes : Samulá (300m/10 min à pied), San Lorenzo Oxman (7,2km/15min), Zací (7,3km/17min), Suytun (19,9km/19min), X´Canché (33,2km/33min), Ik kil (36,4km/34min), Yokdzonot (57,4km/53min).

Et vous, qu’avez-vous pensé du cenote Xkekén ?

Avez-vous déjà visité le cenote Xkekén ? Qu’en avez-vous pensé ? Ecrivez vos impressions dans les commentaires.

Prêt à faire votre valise?

J'ai rassemblé toutes les informations pratiques dont vous aurez besoin pour organiser votre voyage (climats, météo, visa, santé, transports, nourriture, argent, électricité, etc.) dans un guide au format PDF (74 pages) que je vous offre gratuitement. Laissez-moi juste votre prénom et votre e-mail pour que je puisse vous l'envoyer 🙂



Retour à la page précédente

Vous aimerez aussi