Au bout de quelques heures de marche dans les rues inondées de soleil d’une ville mexicaine, il est fort probable que vous soyez rattrapé par une petite soif. Vous aurez sans doute pensé à apporter une bouteille d’eau avec vous, mais peut-être serez-vous tenté d’aller plutôt goûter une boisson aux fruits. Ça tombe bien, j’en ai quelques-unes à vous recommander : les mexicains les appellent les « aguas frescas ».

C’est quoi une « agua fresca » ?

Traduit littéralement, agua fresca signifie eau fraîche. Cependant, ce qui est frais ce n’est pas tant l’eau, que le ou les fruits que vous trouverez dedans. En effet, la plupart du temps, une agua fresca se prépare à partir de fruits frais liquéfiés (avec un blender) qu’on dilue avec de l’eau ou du lait.

Les fruits les plus couramment utilisés pour préparer ces boissons mexicaines sont :

Les « aguas frescas » (ici dans une taquería de Zacatecas) sont des boissons non-alcoolisées, préparées la plupart du temps à base de fruits liquéfiés dilués avec de l’eau ou du lait.

Les « aguas frescas » (ici dans une taquería de Zacatecas) sont des boissons non-alcoolisées, préparées la plupart du temps à base de fruits liquéfiés dilués avec de l’eau ou du lait.

  • Le melon
  • L’ananas
  • La mangue
  • La goyave
  • La pastèque
  • La papaye
  • La fraise
  • Le tamarin
  • Le citron

Il existe aussi des aguas frescas sans fruit comme l’agua de jamaíca qui se prépare à partir de fleurs d’ibiscus séchées, ou l’agua de horchata qui est à base de riz et de cannelle. Je vous en donnerai les recettes dans un prochain article.

Dans la vidéo suivante, je vous emmène à Guadalajara pour vous montrer à quoi ressemble un stand qui vend de l’agua fresca et je vous explique concrètement comment en préparer à partir d’un ananas (vous pourrez ensuite faire la même chose en utilisant le fruit que vous souhaitez) :

Où trouve-t-on de l’agua fresca ?

Un marchand ambulant de « aguas frescas », dans un « tiangui » (marché découvert) de Guadalajara.

Un marchand ambulant de « aguas frescas », dans un « tiangui » (marché découvert) de Guadalajara.

La plupart du temps, ce sont des marchands ambulants qui vendent des aguas frescas, que ce soit dans les rues du centre-ville ou dans les marchés découverts (que les mexicains appellent « tianguis »). On en retrouve aussi souvent chez les marchands de glace ou dans certaines taquerías. Certains restaurants en proposent mais malheureusement dans 90% des cas de sont des aguas frescas fabriquées industriellement (notamment de jamaíca et de horchata) qu’ils conservent quelque part en bouteille. Ça n’a donc plus le même charme, ni le même goût.

Ça coûte combien une agua fresca ?

Le prix varie en fonction de la taille du gobelet (en général on vous proposera deux tailles : un « petit » de ½ litre, ou un « grand » de 1 litre) et de l’endroit où vous l’achetez. Le gobelet de 1 litre coûte entre 15 et 20 pesos (0,87€ – 1,16€).

Idées de recettes de boissons aux fruits

Si vous comprenez un peu l’espagnol écrit, je peux vous suggérer d’aller jeter un œil sur la page de ce blog de cuisine mexicaine La cocina mexicana de Pily qui propose 35 recettes différentes afin que vous puissiez vous préparer à la maison de délicieuses aguas frescas et autres boissons aux fruits.

Prêt à faire votre valise?

J'ai rassemblé toutes les informations pratiques dont vous aurez besoin pour organiser votre voyage (climats, météo, visa, santé, transports, nourriture, argent, électricité, etc.) dans un guide au format PDF (74 pages) que je vous offre gratuitement. Laissez-moi juste votre prénom et votre e-mail pour que je puisse vous l'envoyer 🙂



Retour à la page précédente

Vous aimerez aussi